Catégorie : Stratégie

Après avoir passé des mois ou peut-être même des années à travailler sur des nouveaux titres, il est toujours très tentant de les diffuser le plus rapidement possible pour avoir des retours dessus. Mais, avec une sortie sans stratégie, on obtient quelques téléchargements, quelques centaines de vues et d’écoutes, et puis les titres retombent dans les méandres d’Internet. Cet article a pour objectif de vous éviter les erreurs courantes qui réduisent l’impact de la sortie.

Lorsque je fais des entretiens avec les artistes, je demande constamment quels sont les résultats de la dernière sortie, que ce soit un titre, clip, EP ou album. J’ai très souvent les mêmes réponses. L’artiste n’a « pas été soutenu par les médias » ou n’a « pas eu beaucoup de visibilité »

Nous allons apprendre à créer un vrai plan d’action rigoureux tant sur un plan stratégique qu’opérationnel, qui allie stratégie et marketing, visant à donner des bons résultats en termes de visibilité, de diffusion, de promotion, de ventes, et qui donnera aussi plus de force et de cohérence au projet. Une bonne préparation et anticipation du planning c’est 70 % du travail !

Rétroplanning sortie d'album _ EP - Retroplanning
En complément de cet article, voici UN MODELE de rétroplanning.

Les erreurs que j’entends souvent :

  • « Oui j’ai fait un rétroplanning, j’ai prévu une date de sortie en aout et quelques publications sur les réseaux sociaux»
  • « J’ai le contact de la presse locale je vais avoir un article»
  • « J’ai prévu de faire de la publicité »
  • « Un mois ça suffit largement pour communiquer sur la sortie»
  • « J’attends de terminer tous les masters pour penser à la stratégie de sortie »

Quand sortir son EP / Album ?

Les bonnes périodes de sorties sont : septembre, octobre, novembre, février, mars et avril. Il faut viser une date réalisable pour ne pas annoncer un retard et se renseigner sur les évènements qui auront lieu le même jour. ll se peut qu’il y ait des festivals, d’autres lancements plus importants, etc. Le mois de janvier est à éviter. Le mois de décembre est une possibilité mais fortement prisée en terme d’attention. Pour moi l’idéal c’est au printemps !

Vous pouvez voir tous les détails des tâches du plan d’action sur ce document

Plan d'action de sortie d'EP pour la carrière musicale

1. Créer un budget

Quand on est un artiste indépendant en autoproduction, c’est comme être son propre label. Ça veut dire s’occuper de l’enregistrement, de la direction artistique, du financement, des partenaires, de la stratégie, de la distribution et de la promotion. Cela peut  paraître très complexe, c’est effectivement beaucoup de travail mais c’est en fait très simple lorsqu’on adopte la bonne stratégie.

L’idéal est de mettre en place en avance un budget réaliste et un échéancier pour la sortie, et c’est le premier conseil à suivre, qui va dérouler tout le reste. Dans le budget doit se trouver certains de ses éléments, attention, ce n’est pas exhaustif !

  1. Enregistrements
  2. Post-production
  3. Fabrication
  4. Promotion & marketing

Parmi les modes de financements se trouvent, attention, ce n’est pas exhaustif :

  • Apports en fonds propres
  • Subventions des organismes professionnels et des collectivités publiques
  • Mécénats

En début de carrière, beaucoup de ces tâches seront financées en fonds propres mais faites un budget quand même pour alimenter la réflexion stratégique et évaluer les différents modes de financements envisageables.

Pour avoir des modèles de budgets ou connaitre les financements, prenez-un rendez-vous ici !

2. Planifier la sortie pour créer une anticipation

Sortir un d’EP ou un album, ce n’est pas uniquement avoir des retours et vendre sa musique, c’est aussi le bon moment pour gagner en crédibilité et augmenter le nombre de ses fans et de ses soutiens. C’est pour cela qu’il faut laisser, avant la sortie, suffisamment de temps à ceux qui vous suivent ou ceux que vous contactez, pour en parler et diffuser l’information.

Les nouvelles personnes touchées mettront un certain temps, et souvent plusieurs singles, avant de découvrir et s’intéresser à leur tour à la sortie. Il faut donc les atteindre le plus tôt possible.

3. Réfléchir à ses objectifs

Un plan d’action, c’est avant tout un outil de réflexion, qui oblige à se demander ce que vous avez envie d’obtenir, quels sont vos objectifs réalisables et les moyens pour les obtenir. Vous voulez gagner en crédibilité, vous faire repérer par tel label, toucher un public différent, partager un message particulier ? Ensuite vous devrez identifier les moyens et les actions concrètes.

Alors oui, tout est incertain, ce n’est pas parce que vous aurez le meilleur rétroplanning de la musique que vous allez remplir tous vos objectifs, mais ce qui est sûr, c’est que vous aurez plus de chances d’y arriver avec que sans lui.

4. Analyse de données

  • Qui est votre fan ? Qu’est-ce qu’il aime, quand est-il connecté, ou habite-t-il et par quels canaux vous a-t-il découvert ?
  • Combien de fans avez-vous ? Quel est leur niveau d’engagement ?
  • Combien y a-t-il eu de téléchargements, de vues et d’écoutes de vos titres ?

Vous pourrez retrouvez des données grâce à Spotify for artist, Soundcloud, Youtube ou Bandcamp. Cette analyse va impacter votre stratégie en vous incitant peut-être à faire un remix d’un artiste aimé par vos fans, sa première partie ou une sponsorisation sur Youtube en ciblant les artistes écoutés par vos fans.

Durant toute la campagne de lancement de votre album ou EP, vous devrez aussi analyser les statistiques à votre disposition. Une fois que vous avez ces données, vous pouvez établir des objectifs afin de mesurer le succès de votre campagne.

5. Créer et mettre à jour le branding

Avant de promouvoir votre nouvelle sortie, il faut que tous vos éléments de communication aillent dans la même direction. Tous les documents et aspects de votre image doivent viser à promouvoir la sortie de nouveau EP / Album :

  • Les photos presse
  • La biographie
  • L’EPK (dossier de presse)
  • Les réseaux sociaux
  • Le site-web

A moins d’être extrêmement populaire ou de contacter un média qui a un coup de cœur pour votre musique, la sortie de votre disque n’est pas une nouvelle attendue par les médias. C’est pour ça que la rédaction de la biographie doit raconter une histoire. Lee storytelling a énormément d’importance.

6. Choisir le morceau pour le single

Le choix du single est primordial pour que votre stratégie de communication soit efficace. C’est le titre que vous mettrez en avant et que les personnes contactées écouteront en premier. Il va représenter votre projet et donnera un premier aperçu de votre identité musicale et artistique. Si vous vous demandez lequel choisir, demandez l’avis de vos premiers fans et de votre entourage proche, il y a très souvent un titre plus populaire que les autres.

7. Choisir ses partenaires

Il est parfois difficile de trouver les bons partenaires, mais rien ne vous empêche de contacter ceux qui vous intéressent et évoquer une possible collaboration.

  • Choisir un distributeur

Premièrement, explorez les différents circuits de distribution : digital et/ou physique. Ensuite, renseignez-vous sur les agrégateurs et les distributeurs. Avez-vous intérêt à aller chercher un distributeur ou un agrégateur suffira ? Si distributeur il y a, la date de sortie est à caler en fonction de son planning.

  • Choisir un booker

Le booker est un partenaire majeur, toutefois, si vous n’en trouvez pas,  vous pouvez réussir à trouver des dates. Ne vous découragez pas et surtout ne l’oubliez pas dans votre plan d’action.

  • Choisir un attaché presse

Le boulot est habituellement fastidieux, c’est pour cela que le prix est élevé lorsqu’on passe par des professionnels. Cependant, avec assez de temps et en ciblant les bons médias, vous pouvez obtenir des résultats très positifs.

8. Communication early stage

Cette phase de communication consiste à envoyer en avance du contenu exclusif à votre communauté. Vous pouvez envoyez un email annonçant la date de sortie, partager un extrait ou un morceau en exclusivité. En règle générale, les fans sont les premiers informés et vous devriez constamment prendre l’habitude de collecter les adresses mails des nouveaux fans. Au fur et à mesure du lancement, vous pourrez aussi partagez vos singles, vos passages médias ou encore la pochette d’album.

Informer les professionnels

La communication earlystage est aussi dédiée à votre entourage professionnel et aux médias. Il implique de rédiger et d’envoyer une information à votre entourage pour annoncer la sortie imminente.

9. La précommande

Puisque tout est anticipé, vous avez le temps de proposer votre single à la précommande, sur iTunes, Bandcamp ou sur votre site. Cela encouragera votre communauté à acheter votre album ou merchandising en avance, surtout si vous décidez d’inclure un ou plusieurs bonus exclusifs (ticket de concert, t-shirt, sticker, etc.).

10. Le teasing

Pour faire monter l’attente autour de votre single, vous pouvez aussi :

  • Annoncer la date de sortie quelques semaines en amont
  • Sortir un extrait du clip
  • Sortir un extrait du single

Entre temps, vous pourrez partager des photos du clip ou de la pochette pour les plonger doucement dans l’univers du morceau.

11. Campagne de communication

Dès que les étapes précédentes sont terminées, vous pouvez commencez à démarcher la presse générale et spécialisée en rapport avec votre style musical, comme des blogs musicaux, des radios locales, la presse locale, etc.

Suivant le média, vous pouvez obtenir des articles, lives sessions, reviews, interview et des partages en playlists. Pour augmenter vos chances, vous pouvez leur proposer de partager des exclusivités (singles, clips, reprises, annonces).

Il est conseillé de soigner le mail, tous les efforts faits sur le branding, le clip, l’EPK et les partenaires se réalisent maintenant ! Cela prend du temps, surtout que pour avoir des résultats, il faut viser au moins une centaine de médias. Alors, préparez bien votre pitch, votre planning et vos relances.

12. Annoncer la sortie

Il faudra aussi annoncer la sortie sur tous vos comptes personnels et professionnels : Facebook, Linkedin, Twitter, Instagram. Cela vous permettra également de mentionner l’ensemble des personnes qui ont participé à la création et à la diffusion.

13. Release party

Pensez à organiser un concert pour donner de la voix à la sortie de votre album. Cela contribuera fortement à booster sa promotion, à vendre du merch et à en informer le plus grand nombre. Vous pouvez soit faire un concert unique dans votre ville le jour de la sortie, soit planifier toute une tournée.

Et après ?

De nos jours, il faut fournir régulièrement de nouveaux contenus. Vous pouvez aussi proposer et anticiper :

  • Des remix de vos titres par d’autres DJs
  • Des versions acoustiques de vos titres
  • Un nouveau clip

Pour bâtir ensemble votre plan d’action, contactez-moi ici !